Le militaire sourd le plus médaillé de l’Histoire : Paul Bruckel

La panthéonisation de quatre personnalités de la République m’a donné l’occasion de présenter une personnalité de la communauté sourde qui a fait l’objet d’une cérémonie d’hommage de la part de l’association des Sourds du Finistère.

Paul Burckel (source : Amicale des Sourds du Finistère, association fondée par Burckel)

Paul Burckel (source : Amicale des Sourds du Finistère, association fondée par Burckel)

Un hommage à Paul Burckel a eu lieu le 3 mai 2015 a eu lieu lors du centenaire de Paul Bruckel. Ce dernier, originaire de Brest, a eu un parcours assez singulier, voire courageux. En effet, sourd de naissance à ce qui me semble, ce brestois de naissance s’est engagé dans les Forces Françaises Libres dès 1940, et a contribué à la libération de la France au sien de la flotte maritime des FFL.

Un reportage sur Websourd et sur l’Oeil et la Main lui ont été consacrés. Le week-end du 1er mai 2015 a été aussi l’occasion de rappeler le parcours de ce personnage singulier. A plusieurs reprises, la presse a consacré des articles dont en voici un aperçu :

Le Télégramme : Vibrant hommage à Paul Burckel (13 juin 2011)
L’histoire exceptionnelle de Paul Burckel, l’héros sourd (22 avril 2006)

L’Humanité : Sourds en guerre ( 14 mai 2005) à l’occasion d’un reportage de l’Oeil et la Main sur les sourds participant aux actions de résistance entre 1940 et 1945.

Ce qui fait relier les panthéonisés et Paul Burckel, c’est justement le refus de la fatalité, face à ce qui a semblé être irrémédiable. Or, Burckel représente doublement ce refus par le fait qu’il soit sourd. Ce rejet d’être en retrait de l’Histoire, et d’une volonté de surpasser les limitations ont réuni la plupart des Sourds résistants. Bien plus nombreux que l’on pense, ces résistants d’un genre particulier ont plus ou moins contribué au rejet de l’intolérance. Ce court billet est donc l’occasion de faire connaître un parcours unique durant la guerre de 1939-1945, et rendre hommage aux résistants Sourds dont les noms ont été oubliés pour la plupart. Cela nous fait rendre conscience de la nécessité de recueillir les témoignages, et de constituer un corpus historique de la communauté sourde.

Paul Burckel est d’autant plus singulier qu’il a été le fondateur de l’Association des Sourds du Finistère (ASF) après la guerre. Il a pris conscience de l’absence d’une association représentative des sourds du département, et surtout de sa nécessité afin de permettre aux Sourds de pouvoir se constituer. Effectivement, historiquement, il n’avait jamais existé d’association des Sourds à Brest, seules celles de Bretagne sont situées à Nantes, Rennes et Saint-Brieuc. Ainsi, l’ASF représente une nouvelle étape dans le combat de Burckel pour l’égalité sociale des Sourds. On peut remarquer que le combat militant de Burckel s’est faite sur deux étapes : la lutte contre l’oppression, puis lutte en faveur de l’égalité sociale.

Il reste nécessaire de réaliser un article complet sur le parcours de ce personnage singulier qui a toute sa place dans l’Histoire des Sourds, comme bien d’autres personnages historiques méconnus.


Yann Cantin

MCF université Paris 8, Docteur en Histoire (EHESS), Spécialiste de l'Histoire des Sourds, et du noétomalalien de France, et scénariste d'une BD historique : "Les Témoins Silencieux".

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *