À propos

Il a pour objectif en premier de mettre en valeur les informations scientifiques sur ce domaine de recherche, et en même temps, une mise en réseau d’Historiens, sourds et entendants, pour permettre un progrès de la recherche scientifique dans ce domaine qui est quasiment peu développé en France.

Yann Cantin

MCF université Paris 8, Docteur en Histoire (EHESS), Spécialiste de l'Histoire des Sourds, et du noétomalalien de France, et scénariste d'une BD historique : "Les Témoins Silencieux".

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

5 réflexions au sujet de « À propos »

  1. Ping : professeurs | Pearltrees

  2. Ping : Sciences humaines et sociales | Pearltrees

  3. Collot Lucie

    C’est en apprenant ce nouveau mot « néotomalalie »au son intrigant et en me perdant de sites en sites que je fais la très belle découverte de « La Néotomalalie Historique »!
    Commençant à m’interroger sur le monde du silence après la lecture du « Cri de la mouette », « The cry of the gull » d’Emmanuelle Laborit, une écrivaine du XX ème, j’ai commencé mon premier niveau de LSF voici 4 ans; aujourd’hui, je décide de reprendre. Mme Laborit est avant tout comédienne (la première comédienne sourde-muette à décrocher un césar à ma connaissance), elle vit encore et continue sa vie professionnelle courageuse au sein de l’International Visual Theatre de Paris. Ce lieu est un laboratoire de recherches artistiques, linguistiques et pédagogiques sur la langue des signes, les arts visuels et corporels. Pour les personnes entendantes désireuses de mieux comprendre la communauté sourde et le monde des sourds-muets, on peut y apprendre la langue des signes, voir des spectacles…. je vais y filer très bientôt.
    Ce petit commentaire pour ajouter une info historique: Emmanuelle Laborit est une autre rare auteure sourde-muette très touchante avec « Le Cri de la mouette ».

    Répondre
    1. Yann Cantin Auteur de l’article

      Merci pour votre commentaire.

      En effet, il est rare de nos jours de voir des sourds écrire, et publier des livres, ou même de simples articles. Mais, cela n’était pas le cas avant 1930, où il était plus fréquent de voir des textes publiés par des sourds. Il y a eu de grands changements depuis, en particulier dans l’éducation. Cela sera le sujet de mon intervention au séminaire ESOP, et donc le texte sera en ligne rapidement.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *